Logo Wikit
7 février 2024

Wikit s'engage pour une Intelligence Artificielle plus responsable

2023 aura été l’année de l’explosion de l’Intelligence Artificielle (IA). Pour comprendre l’ampleur du phénomène, il suffit de jeter un œil du côté de ChatGPT et ses 200 millions de visiteurs uniques par mois ! ChatGPT est cependant loin d’être le seul outil à exploiter l’Intelligence Artificielle. Il existe bien d’autres agents conversationnels tel que Gemini de Google et des intelligences artificielles génératrice d’images, comme DALL-E ou MidJourney, offrant des possibilités infinies. Cependant, comme toute technologie numérique, l’intelligence artificielle ne se résume pas à de l’immatériel et les défis environnementaux qui l'accompagnent sont souvent négligés.

  • Quelle est l’envergure de l’impact environnemental et social de l’IA ?
  • Comment les entreprises spécialistes de l’IA peuvent-elle s’engager pour réduire cet impact ?

Dans cet article, nous explorerons l'impact de l'Intelligence Artificielle sur l'environnement, puis nous aborderons le concept de Numérique Responsable, avant de mettre en lumière l'engagement de Wikit pour une IA plus responsable.


L'Impact de l'Intelligence Artificielle sur l'environnement

Le domaine de l'Intelligence Artificielle est par essence, très énergivore. En effet, l'essor de l'Intelligence Artificielle s'accompagne d'une demande croissante en puissance de calcul dont l’impact environnemental est considérable. En effet, selon des chercheurs de l'Université du Massachusetts, la formation d'un seul modèle d'IA générative peut rejeter près de 300 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Parallèlement à cette question de l’entrainement des modèles d’IA, les infrastructures de data centers sont elles aussi gourmandes en énergie. Ces centres de données, nécessaires au stockage des données alimentant les algorithmes d'Intelligence Artificielle, représentent une part significative de la consommation énergétique mondiale. De plus, la fabrication et la maintenance des équipements informatiques nécessaires à l'IA contribuent également à l'empreinte carbone de cette technologie. Ainsi, si l'Intelligence Artificielle offre des opportunités inédites en matière d'efficacité et d'innovation, elle pose également des défis majeurs en termes de durabilité environnementale.

Dans ce contexte, de plus en plus d’entreprises développant des technologies utilisant l’Intelligence artificielle se lancent dans des démarches d’optimisation pour réduire autant que possible l’impact environnemental de l’Intelligence Artificielle. De nombreuses organisations ont par exemple fait d'énormes progrès pour entraîner les grands modèles de langage sur de plus petites bases de données ou utilisent des modèles comportant moins de paramètres.


Le Numérique Responsable : une voie vers une Intelligence Artificielle plus durable

Si la transformation digitale portée par l’Intelligence Artificielle révolutionne les entreprises, le numérique contribue malheureusement à hauteur de 3 à 4 % aux émissions mondiales de gaz à effet de serre et génère 2,5 % de l'empreinte carbone nationale à l’heure actuelle. Ces chiffres s’accompagnent de l'accroissement de la consommation d'énergie et des émissions globales de gaz à effet de serre, mais également d'autres problèmes tels que la pollution et l'épuisement des ressources. Face à ces enjeux, le concept de Numérique Responsable s'impose comme une démarche d'amélioration continue visant à réduire l'impact écologique, économique et social des technologies de l'information et de la communication, notamment de l’IA.

Le Label Numérique Responsable,, porté par l'initiative du même nom, vise à encourager les entreprises à adopter des pratiques plus responsables en matière de conception, de production et d'utilisation des technologies numériques. En favorisant l'éco-conception, la réduction de la consommation énergétique et la promotion de l'inclusion numérique, ce label contribue à façonner un numérique plus respectueux de l'environnement et des droits humains. Il aborde donc les 3 piliers du développement durable : people, planet, profits.

Le Label Numérique Responsable est le garant de la crédibilité d’une démarche numérique responsable, le processus de labellisation est donc exigeant. Pour obtenir le label, un audit est réalisé par un auditeur externe et le label est octroyé par un comité de labellisation d’experts du Green IT. Cela garantit la crédibilité de l’engagement pris par une organisation. A partir des résultats de l’évaluation, l’organisation définit un plan d’action Numérique Responsable qu’elle s’engage à mettre en œuvre sur 2 ans. Si elle obtient plus de 500 points sur 1000, un comité de labellisation indépendant étudie alors le plan d’action et décide de l’attribution ou non du label.


Wikit, engagé pour une Intelligence Artificielle plus viable, obtient le Label Numérique Responsable

Nous avons donc souhaité, en tant que spécialiste de la création de chatbots avec Intelligence Artificielle, obtenir le Label Numérique Responsable, pour affirmer notre engagement en faveur d'une utilisation plus durable de l'Intelligence Artificielle. En intégrant des critères de durabilité et d'éthique dans le développement de notre produit, nous nous inscrivons dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale, tout en offrant une solution innovante et performante à nos clients.

Après un audit début 2023 pour réaliser un « état des lieux » de l’impact IT de l'entreprise et de notre solution, nous avons pu déterminer une feuille de route Green IT et ainsi commencer à réduire l’impact environnemental de l’IT au sein de notre organisation. Par la suite, en suivant pas-à-pas le référentiel Numérique Responsable, Wikit s’est engagé à mettre en œuvre des stratégies qui permettent d’adopter une démarche de conception responsable de sa solution d’IA générative, de faire évoluer les politiques d’achats ou encore d’offrir une seconde vie aux équipements.

Nous avons, entre autres, pris les engagements suivants :

  • Choix de l’hébergeur OVHcloud, engagé dans une démarche de réduction de son empreinte carbone via notamment, la localisation française de ses datacenters ;
  • Accessibilité de notre solution suivant le Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA) qui consiste à rendre les contenus et services numériques compréhensibles et utilisables par les personnes en situation de handicap ;
  • Priorisation des déplacements des membres de l'équipe en train, plutôt qu’en voiture ou avion ;
  • Don des anciens matériels informatiques à des associations œuvrant en faveur du réemploi.

Engagé dans une démarche d’amélioration continue, nous comptons bien poursuivre nos efforts pour prendre des mesures concrètes en faveur d’une réduction de notre impact environnemental et sociétal.


Conclusion

En conclusion, l'Intelligence Artificielle représente à la fois un formidable levier d'innovation et un défi majeur en termes de durabilité environnementale. Cependant, grâce à des initiatives telles que le Label Numérique Responsable et à l'engagement de nombreuses entreprises pour minimiser l’impact des nouvelles technologies numériques, il est possible de concilier progrès technologique et responsabilité sociale et environnementale. Dans ce contexte, Wikit s'affirme comme un acteur engagé dans la promotion d'une Intelligence Artificielle plus responsable, au service d'un avenir plus durable et plus équitable.